WhatDoWeEat; Taste me, Love me, Kill me
Bonjour et Bienvenue sur What Do We Eat !
C'est pas votre truc de suivre les livres à la lettre ? Tant mieux... Nous non plus !

ll Aro - Carlisle Cullen - Sam Uley - Charlie Swan - Mike Newton - Jessica Stanley - Eric Yorkie - Caius - Marcus - Alec - Jane - Sulpicia - Embry - Quil ll

!! DISPONIBLES !! Et pleins d'autres encore.




 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Co-admin; Câliiiiiin groupé !

Co-admin; Câliiiiiin groupé !
avatar


Regarde comme j'suis bavard : 259 Happy to be here : 12/01/2010
Mon âge ? : 21
Where I'm from : La Push Baby, c'est la Push !

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||   Dim 31 Jan - 0:13



On sait toutes les deux qu'on peut pas s'aimer. Alors pourquoi perd-t-on notre temps à se parler ? Est-ce pour eux ?


Je fais ma ronde. Comme tous les midis. Je suis inquiète. Comme tous les midis depuis un moment. Est-ce que Kingston va réussir à la faire manger ? Bah, j'espère bien. C'est sa mission quand même. Enfin bon. C'était qu'un gosse en même temps. Je pouvais pas trop lui en demander mais les hybrides étaient censés être plus développés que la normal.

Je pensais ensuite à Dawn. Je l'avais rencontré à la bataille. Belle rencontre, pas vrai !? Enfin bon, ça faisait une semaine, elle s'était ramené à la Push pour me remercier de les avoir sauvé, elle et son imprégné, le mystérieux Démétri alias cape noire. Je l'aimais bien cette fille. Elle m'avait tout de suite plu. On se ressemblait. Niveau caractère bien sûr. ^^

Je chassais cette hybride de mes pensées et en vint à Kris. Ma belle soeur qui était revenue il y a deux jours, un paquet en main. C'était un collier. Pour moi ! Alors que j'étais si infecte avec elle ! Je n'arrivais toujours pas à y croire. Elle m'aimait bien car j'étais la soeur de son petit ami. Moi, maintenant, j'allais faire des efforts. Pour mon frère surtout. J'avais eu une petite discussion avec lui. Je ne pouvais pas le trahir.

J'en vins ensuite à Paul et Emmett. Les deux seuls qui me comprenaient. Ils étaient si opposés l'un à l'autre. Et dans tous les sens du terme. Ils ne pouvaient pas se supporter. Je les avais séparés de justesse pendant cette stupide altercation avec ses Volturis à la gomme. J'avais discuté avec tous les deux. Emmett était toujours mon meilleur ami. Le mec à la gueule d'ange que j'aimais tant. Paul aussi ne changerait jamais. Il étais toujours aussi butté. Comme moi d'ailleurs. C'était pour ça qu'on se complétait tant.

Pourtant ils avaient un point commun. Rosalie. Cette sale blonde que je ne pouvais pas supporter. Depuis que j'avais entendu parler d'elle, il n'arrivait que des emmerdes. D'abord, Emmett est parti de chez lui car elle l'a délaissé. Ensuite, je ne vois presque plus Paul car il est tout le temps avec elle. Et devinez à cause de qui ces immondes buveurs de sang italiens sont venus ici. A cause d'elle ! Quand je vous disais que c'était qu'une sale blonde.

J'étais à la frontière et alors que je pensais à elle, je la SENTIS ! Mais qu'est-ce qu'elle foutait là, bon dieu !? La réponse s'imposa à moi. Elle venait voir Paul. Elle allait avoir une petite surprise.

Je m'approchais d'elle et repris forme humaine. Je m'habillais et m'avançais vers elle, un sourire ironique aux lèvres. Si j'avais pu, je l'aurais tué cette sale peste ! Mais ça aurait fait du mal à mes deux meilleurs amis. Alors j'allais juste ... Parlé.

-Salut. Tu viens voir Paul je suppose ?

Je lui souris. Si elle croyait qu'elle le verrait aujourd'hui, elle se foutait le doigt dans l'oeil car je comptais bien l'en empêcher.

_________________
.

L'amour. Chose bien compliquée. Pourtant, l'âme-soeur n'est jamais loin. Le coup de foudre non plus ...


Dernière édition par Leah Clearwater le Lun 22 Mar - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin; Blonde & amoureuse d'un loup gris

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 56 Happy to be here : 11/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||   Jeu 4 Fév - 0:39

Pour la énième fois, je me rendais sur le territoire Quileute pour aller voir Paul. Depuis la bataille qui nous avait opposé les uns aux autres, nous avions étés prudents pour nous voir lui et moi afin de ne pas provoquer un autre affront, du moins entre ma famille et celle de Paul. Inutile d'ajouter cela a tous les problèmes que nous avions déjà.

En ce moment, j'étais en train de traverser les bois, à une vitesse inhumaine bien sûr. Je perdais moins de temps. Je gardais un oeil attentif autour de moi. Même si j'avais pris l'habitude de passer par ces bois, je me méfiais toujours. Mieux vallait être trop prudente que pas assez. Si je n'avais pas sentit la moindre trace d'un loup proche de moi toutes les fois ou j'avais passé la frontière, ça n'était plus le cas aujourd'hui. Une odeur nauséabonde surgit de je ne sais où et j'arrêta complètement ma course. J'huma l'air pour savoir d'où provenait exactement l'odeur et distingua des pas, humains étrangement.

Je ne sais pas pourquoi je n'y avais pas pensé avant. Une silouhette fine se détacha des arbres pour venir a ma rencontre. Leah. Entre nous, quitte a ce que je rencontre un loup, j'aurais préféré que ce soit Jacob. Il ne m'aimait pas, moi non plus mais je n'avais rien a lui reprocher de particulier. Contrairement à elle. Elle s'approcha de moi avec un sourire ironique accroché aux lèvres ! Génial ! Ca ne n'annonçait déjà pas bien. Quelle surprise, hein ?

Salut. Tu viens voir Paul je suppose ?

Comment avait-elle deviné ? Quelle question profondément stupide ! L'espèce de sourire qu'elle avait sur les lèvres commençait sérieusement à m'énerver et vous savez pourquoi ? Parce que même si je ne comprenais pas vraiment là ou elle voulait en venir, je savais déjà qu'elle allait me compliquer les choses. Dans le cas contraire, elle ne m'aurait pas posé cette question, si ? Non. J'avança de quelques pas pour m'approcher un peu plus d'elle. Que croyait-elle ?

Exact et moi je suppose que tu dois avoir un problème avec le fait que j'aille le voir, n'est-ce pas ?

Nous nous détestions. A quoi bon prétendre que nous pourrions essayer de nous entendre ? Je n'en voyais pas l'intérêt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Co-admin; Câliiiiiin groupé !

Co-admin; Câliiiiiin groupé !
avatar


Regarde comme j'suis bavard : 259 Happy to be here : 12/01/2010
Mon âge ? : 21
Where I'm from : La Push Baby, c'est la Push !

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||   Ven 5 Fév - 21:02

-Exact et moi je suppose que tu dois avoir un problème avec le fait que j'aille le voir, n'est-ce pas ?

Waw ! Pas mal pour une blonde ! Je pensais pas qu'elle pigeait si vite. J'eus envie de rire et je dus me retenir pour ne pas le faire. Mais qu'est-ce que c'était dur ! En même temps, ça aurait été un peu déplacé car j'étais vraiment prête à tout pour qu'elle ne voit pas son amoureux. Au moins aujourd'hui en tout cas. Les autres jours, je verrais.

J'allais sûrement me faire engueuler par Paul si il l'apprenait mais je m'en fichais bien. N'avaient-ils donc pas compris qu'ils mettaient nos deux clans en danger avec leur petite histoire imbécile ?! Ca ne leur faisait rien tant qu'ils nageaient dans leur bonheur les sales hypocrites ! Mais jamais je ne jugerait Paul. Rosalie, je pouvais. Elle le méritait. J'allais lui faire payer, une bonne fois pour toutes.

-En effet. Ca m'étonnerait que tu puisse le voir aujourd'hui ...

Je réfléchis. Si je devais la garder ici, autant discuter. Je n'avais pas envie de dormir et avec elle, on ne savait jamais. Je décidais donc d'entamer la conversation :

-Pourquoi continuez-vous à vous voir ?


Si elle avait compris ma dernière allusion, elle devrait comprendre de quoi je parle. Elle n'était pas si bête à ce que j'avais pu voir. Elle devait avoir compris que je parlais de cette sale embrouille où Paul avait faillit y rester si Jake et moi n'avions pas été là.

_________________
.

L'amour. Chose bien compliquée. Pourtant, l'âme-soeur n'est jamais loin. Le coup de foudre non plus ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin; Blonde & amoureuse d'un loup gris

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 56 Happy to be here : 11/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||   Sam 6 Fév - 23:15

C'est ce que je disais ! Deux ennemis, autant appeler les choses par leurs noms, ne peuvent pas devenir amies ! La dernière fois que je lui avais parlé si on peut appeler ça comme ça, c'était lorsqu'elle m'avait contacté pour que je viennes retrouver Emmett avec elle. Et elle était différente. Et puis en même temps, il y avait eu...ce baiser entre Paul et elle. Le lien qu'elle avait avec lui bien que ce soit apparemment qu'une amitié ne me plaisait pas et l'inverse était probablement vrai.

-En effet. Ca m'étonnerait que tu puisse le voir aujourd'hui ...


Pardon ?! Soit elle n'avait pas réfléchit a ce qu'elle venait de dire, soit elle ne me connaissait pas encore très bien. Le temps était peut-être venu de lui apprendre, non ? Jamais elle ne serait en mesure de me retenir ! Qu'entendait-t-elle par "Ca m'étonnerait que tu puisse le voir ?" Si elle pensait pouvoir m'empêcher de traverser cette forêt, elle se trompait. Pour je ne sais quelle raison, elle poursuivit la conversation, mine de rien.

-Pourquoi continuez-vous à vous voir ?

Et pourquoi se sent-elle obligé de toujours posé des questions ? Elle me fatiguait ! Je me tourna vers elle pour lui adresser un regard agacé.

-Parce que c'est comme ça ! La bataille n'a rien changé. Nous avons gagné. Les Volturi sont repartis de là ou ils venaient, point à la ligne. Ca ne change rien. Et le pourquoi du comment ne te regarde pas !

J'avança de quelques pas pour m'éloigner d'elle. Je n'avais pas de temps a perdre, surtout pas avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Co-admin; Câliiiiiin groupé !

Co-admin; Câliiiiiin groupé !
avatar


Regarde comme j'suis bavard : 259 Happy to be here : 12/01/2010
Mon âge ? : 21
Where I'm from : La Push Baby, c'est la Push !

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||   Dim 7 Fév - 18:12

-Parce que c'est comme ça ! La bataille n'a rien changé. Nous avons gagné. Les Volturi sont repartis de là ou ils venaient, point à la ligne. Ca ne change rien. Et le pourquoi du comment ne te regarde pas !

Ouh là mais c'est qu'elle était hyper en colère la ptite blonde ? J'aurais presque peur. Je dis bien presque. En même temps, elle n'avait pas l'air de comprendre que, si, ça me regardait ! Parce que Paul était comme mon frère et si elle le faisait souffrir, je lui ferais payer ! Elle nous avais tous mis en danger et ça ne me regardait pas ! Non mais faut arrêter là ! C'est quoi son problème à cette fille ?

Elle se recula pour partir. Enfin c'est ce dont ça avait l'air. Mais qu'est-ce qu'elle avait pas compris quand je lui avais dit qu'elle ne verrait pas Paul aujourd'hui ? En fait elle est encore plus bête que ce que je croyais !

J'avançais en même temps qu'elle. Je lui bloquais le passage. Elle allait voir rouge et moi, ça allait me divertir. Je n'étais pas sadique. Juste que je ne l'aimais pas. Point barre, à la ligne. Je décidais d'envenimer les choses. Autant en profiter pour tout lui dire après tout.

-Figures-toi que si ça me regarde ! Tu nous as tous mis en danger. Paul a faillit y rester, tu as oublié ?

Ca, c'était sûr que ça allait la faire réagir. J'en rigolais d'avance. J'étais impatiente de voir sa réaction. En fait, après mûre réflexion, peut-être suis-je un tout petit peu sadique. Mais alors rien qu'un peu ...

_________________
.

L'amour. Chose bien compliquée. Pourtant, l'âme-soeur n'est jamais loin. Le coup de foudre non plus ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin; Blonde & amoureuse d'un loup gris

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 56 Happy to be here : 11/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||   Lun 8 Fév - 1:07

Ces loups ne s'arrêtent jamais ! Et ils feraient bien d'apprendre à le faire ! Lorsque je passa à côté d'elle, que croyait-t-elle ? Qu'elle pourrait m'empêcher de les voir, c'est ça ?, elle se mit en face de moi, de façon a me bloquer le passage. Je serra les dents, discrètement toutefois. Elle voulait que je m'énerve, autant ne pas lui donner ce qu'elle désirait. Du moins, pas tout de suite.

-Figures-toi que si ça me regarde ! Tu nous as tous mis en danger. Paul a faillit y rester, tu as oublié ?

Il y a parfois des choses qu'on vous dit et là vous ne pouvez faire comme si vous n'aviez rien entendu ou comme si vous n'en n'aviez strictement rien a faire. C'est mon cas en ce moment. Je venais de me convaincre moi même qu'il était inutile que je m'énerve avec elle, qu'il était inutile de perdre mon temps. Oui mais je ne pouvais pas laisser passer ce qu'elle venait de dire.

-Non Leah, je n'ai pas oublié ! Je sais que je vous ai mis en danger, mais ils ne devaient pas être au courant ! Je sais que Paul a été mis en danger et j'ai tout fait pour empêcher ça mais au cas ou tu aurais la mémoire courte, j'avais le copain d'Emmett sur le dos ! Tu me reproches de vous avoir mis en danger, d'avoir mis Paul en danger mais dis moi Leah, qu'as tu fait pour essayer de le sauver ?


Je lui lanca un regard interrogateur. Elle s'était préoccupé d'Emmett, je le reconnaissais mais pour Paul, qu'avait-elle fait ? Hein ? Je souris légèrement. Elle voulait jouer ? Très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Co-admin; Câliiiiiin groupé !

Co-admin; Câliiiiiin groupé !
avatar


Regarde comme j'suis bavard : 259 Happy to be here : 12/01/2010
Mon âge ? : 21
Where I'm from : La Push Baby, c'est la Push !

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||   Lun 8 Fév - 22:29

-Non Leah, je n'ai pas oublié ! Je sais que je vous ai mis en danger, mais ils ne devaient pas être au courant ! Je sais que Paul a été mis en danger et j'ai tout fait pour empêcher ça mais au cas ou tu aurais la mémoire courte, j'avais le copain d'Emmett sur le dos ! Tu me reproches de vous avoir mis en danger, d'avoir mis Paul en danger mais dis moi Leah, qu'as tu fait pour essayer de le sauver ?

Ouh là mais c'est qu'elle allait m'énerver cette sale blonde ! Elle osait dire que j'avais rien fait ! Bah justement si, j'avais protégé Paul en amenant Emmett plus loin. C'était déjà pas mal, non ? Pour qui elle se prenait ? De quel droit elle me disait que je ne valais pas mieux qu'elle parce que, excusez-moi, mais dans le genre, c'est pas une sainte ! Ce n'est pas moi qui suis une sale sangsue immortelle obligée de boire du sang pour vivre !

-Je l'ai protégé ! J'ai éloigné Emmett qui voulait lui faire la peau et en même temps, Damon n'était pas très dangereux je trouve ...

Bah oui, je défendais Emmett et son ami. Ce dernier surtout parce que c'était un ami de mon meilleur ami. Et on dit bien : les amis de mes amis sont mes amis ... Bah moi, cette phrase était vrai, de mon point de vue en tout cas ... D'ailleurs, je l'aimais bien. Enfin je ne le connaissais pas mais si Emmett le supportait, je pourrais sûrement m'entendre avec lui ! Et puis il était plutôt beau et ça, c'était important.

Enfin bon. Je venais quand même de dire que c'était une mauviette. Je risquais de le regretter. Mais peu importe ! Qu'est-ce que j'en avais à faire tant que je la gardais ici ? La bonne réponse était "rien" ! Sauf que franchement, si je me prenais une baffe ou n'importe quoi d'autre, je sais pas si j'allais pouvoir me retenir de lui régler son compte. Surtout qu'elle était sur MON territoire ! J'avais donc tous les droits et Paul n'en était pas imprégné. Certes, il me ferait la tête mais je n'en mourrais pas.

_________________
.

L'amour. Chose bien compliquée. Pourtant, l'âme-soeur n'est jamais loin. Le coup de foudre non plus ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin; Blonde & amoureuse d'un loup gris

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 56 Happy to be here : 11/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||   Jeu 11 Fév - 22:50

Leah était presque aussi énervée que moi maintenant. Je le vis rien qu'a l'expression de son visage. Elle ne m'aimait pas. Je ne l'aimais. Voila qui nous mettait à égalité. Quoi qu'elle pense de moi, je n'avais pas l'intention de rester ici. Que pensait-elle ? Qu'elle pourrait me retenir ici ? Elle se mettait le doigt dans l'oeil ! Bien sûr, je n'étais pas sur mon territoire et bien sûr elle était en droit de m'attaquer. Qu'elle le fasse. Je revins à elle, l'a voyant prête à protester.

-Je l'ai protégé ! J'ai éloigné Emmett qui voulait lui faire la peau et en même temps, Damon n'était pas très dangereux je trouve ...


Un petit rire nerveux s'échappa de ma bouche tandis que j'écoutais ce que la louve avait à me dire. Damon, pas très dangereux ? Bien sur. Ce n'est pas elle qu'il avait attaqué ! Quelle hypocrite ! D'ailleurs qu'était-elle en train d'essayer de me dire par là ? Que je n'étais pas suffisamment apte a combattre Damon, c'est ça ? Si je comprenais bien ce qu'elle était en train de faire, elle ne voulait pas me laisser passer. Elle ne voulait pas que je vois Paul. Et bien elle allait sans doute être déçue parce que je passerais. Qu'elle soit d'accord ou non.

-Bien sûr ... C'est sans doute pour ça que tu n'es pas intervenue lorsqu'il nous m'a attaqué et que c'est Paul qui est intervenue pour me sauver ! Mais je suppose que tu aurais bien voulu qu'il n'intervienne pas
!

Je la contourna pour passer mais il fallu qu'elle revienne autour de moi. Evidemment. Je l'a repoussa en arrière pour continuer mon chemin. Je voulais qu'elle me laisse passer, qu'est ce qui était trop difficile a comprendre là-dedans ? Rien il me semble. Qu'elle m'attaque si cela pouvait lui faire plaisir mais peut-être était-elle assez intelligente pour ne pas le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Co-admin; Câliiiiiin groupé !

Co-admin; Câliiiiiin groupé !
avatar


Regarde comme j'suis bavard : 259 Happy to be here : 12/01/2010
Mon âge ? : 21
Where I'm from : La Push Baby, c'est la Push !

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||   Ven 12 Fév - 21:43

-Bien sûr ... C'est sans doute pour ça que tu n'es pas intervenue lorsqu'il m'a attaqué et que c'est Paul qui est intervenue pour me sauver ! Mais je suppose que tu aurais bien voulu qu'il n'intervienne pas !

C'est vrai que j'avais que ça à faire d'aller la sauver ! Elle aurait pu crever que ça ne m'aurait rien fait ! Non mais je vous jure comme si je devais venir au secours d'une fille qui se prenait pour une princesse. Faudrait qu'elle redescende de son nuage un de ces jours ! Comme si j'avais eu envie qu'elle s'en sorte ! Sur le moment, je n'y avais pas réfléchi mais maintenant ...

Elle recula et feinta sur le côté. Sauf que j'étais trop maline et je la stoppais. Elle me jeta en arrière et je perdis l'équilibre. Je me relevais aussitôt, bien plus énervée qu'avant. Mais de quel droit elle me poussait ? Je la repoussais en retour. On disait bien "dent pour dent, oeil pour oeil" non ? Bah moi, j'adorais ce dicton.

Je la regardais dans le blanc des yeux. Ses pupilles étaient dorées. Au moins, elle ne risquait pas de se nourrir de moi mais ce n'était pas forcément une bonne chose car elle pouvait toujours juste me mordre pour me tuer. Je repoussais cette idée. Certes, elle ne lisait pas dans les pensée mais mieux valait ne pas tenter le diable.

-Peut-être bien que oui.

Je réfléchis un instant et repris :

-Mais jamais, jamais je n'aurais fait une chose qui aurait pu faire du mal à Paul ! Et en plus, j'étais aux prises avec la ptite blonde si t'avais pas remarqué !

Qu'est-ce qu'elle m'énervait ! Mais tout ce que j'avais dit était vrai. Absolument vrai. Jamais je ne ferais de mal à Paul. J'en souffrirais aussi et je n'étais quand même pas maso. Alors ... Elle pouvait penser tout ce qu'elle voulait sauf CA ! Ca, c'était vraiment impossible et irréel.

_________________
.

L'amour. Chose bien compliquée. Pourtant, l'âme-soeur n'est jamais loin. Le coup de foudre non plus ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin; Blonde & amoureuse d'un loup gris

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 56 Happy to be here : 11/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||   Ven 5 Mar - 23:25

Apparemment, l'intelligence n'était pas sa qualité première ! Je l'avais repoussé suffisamment sèchement pour qu'elle tombe au sol. En toute naiveté, j'avais pensé qu'elle s'arrêterait là, qu'elle abandonnerait l'idée d'essayer de m'empêcher de passer. Mais non.

Elle se releva, et un vague éclat de fureur traversa ses prunelles marrons. Elle parut observer mes pupilles et je ris intérieurement. Alors comme ça, elle avait peur de mes réactions, hein ? Intéressant ! Elle n'était donc pas aussi sûre d'elle que ça.. Aussi étrange que cela puisse paraître, je n'avais plus vraiment la même appréhension qu'auparavant à l'idée de traverser ses bois et a l'idée de me confronter aux Quileutes par la même occasion.


Peut-être bien que oui.
Mais jamais, jamais je n'aurais fait une chose qui aurait pu faire du mal à Paul ! Et en plus, j'étais aux prises avec la ptite blonde si t'avais pas remarqué !


Au cas où personne ne l'aurait remarqué, j'ai un esprit extrêmement têtu. Elle pouvait bien me dire ce qui lui chantait, je ne changerais pas d'avis. La discussion s'arrêtait là. Et quoi qu'elle puisse bien en penser, j'allais passer cette fichue frontière. Quant à ce qu'elle venait de dire... oui elle s'était occupée de Jane mais ça ne changeait rien au fait qu'elle s'était précipité vers Emmett et non vers Paul. Mais peu importe. Je n'avais pas l'intention de perdre du temps avec ça.

Je passerais cette frontière Leah, tu le sais bien... Alors explique moi pour quelle raison stupide tu t'amuse a me mettre des batons dans les roues qu'on en finisse ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Co-admin; Câliiiiiin groupé !

Co-admin; Câliiiiiin groupé !
avatar


Regarde comme j'suis bavard : 259 Happy to be here : 12/01/2010
Mon âge ? : 21
Where I'm from : La Push Baby, c'est la Push !

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||   Dim 7 Mar - 18:49

-Je passerais cette frontière Leah, tu le sais bien... Alors explique moi pour quelle raison stupide tu t'amuse a me mettre des bâtons dans les roues qu'on en finisse ... ?

Ha bah elle avait compris mon ptit jeu au final cette conne. Je pensais qu'elle n'avait pas pigé. Pour le coup, c'était moi la pas-maline. N'empêche qu'il allait falloir lui donner une réponse parce qu'elle s'énervait vite la blondinette. En même temps, d'où je lui devais des explications ? J'avais mes raisons. C'était une excuse suffisante. Mais pas pour elle. Pas besoin d'être un génie pour deviner ça. Je réfléchis. Pourquoi ne pas mentir ? Ce serait plutôt marrant de la voir s'énerver. Mais elle avait beau être nourrie, je sentais qu'elle n'aurait eu aucun mal à vite perdre le contrôle mais peut-être qu'avec un peu de chance, si je mourrais, Paul lui en voudrais tellement qu'il la tuerais. Bonne idée. Mais même pas la peine d'y penser. Finir en chair à saucisses n'était pas compris dans mes plans d'avenir.

Alors qu'allais-je faire ? Dire la vérité ? Ce serait tellement facile ... Mais en même temps, ce serait plutôt intelligent. Il fallait que je lui rabaisse son caquet à cette blondasse après tout.

-Je m'amuses oui. Mais c'est aussi pour protéger Paul. Tu ne lui apportes rien de bon. Tu n'amènes que les ennuis avec toi en venant ici.

Bon, je trouvais que je m'en sortais plutôt bien. Mais il fallait continuer. Tant qu'elle se posait des questions, elle n'avançait pas. Enfin, elle cherchait des réponses du moins. C'était bien pour ça. Du coup, qu'elle soit un peu moins blonde m'arrangeait bien. Qu'elle ait un tantinet de cerveau servait mes intérêts. Il fallait que je trouve quelque chose. Et vite ! Parce que c'était quand même une sangsue et j'ai beau courir plus vite qu'elle, elle m'avait l'air douée pour prendre les gens par surprise.

-Qu'est-ce que tu aimes chez Paul ?

En gros ça, ça voulait dire : "Qu'est-ce qu'il a de plus qu'Emmett ?". Mais mieux valait l'exprimer comme ça. J'étais méchante, machiavélique, égoïste et plein d'autres choses mais jamais, jamais, je n'aurais été mal-polie !

_________________
.

L'amour. Chose bien compliquée. Pourtant, l'âme-soeur n'est jamais loin. Le coup de foudre non plus ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin; Blonde & amoureuse d'un loup gris

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 56 Happy to be here : 11/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||   Sam 13 Mar - 20:37

-Je m'amuses oui. Mais c'est aussi pour protéger Paul. Tu ne lui apportes rien de bon. Tu n'amènes que les ennuis avec toi en venant ici.

Décidément, cette petite n'était pas décidée a me laisser passer sans protester. Elle commencait vraiment a me taper sur les nerfs, a toujours ouvrir la bouche pour rien dire. Passer était-ce donc trop demandé ? A ce point la ?! Je ne crois pas. Elle ferait bien de réfléchir un peu et de me laisser passer. Je commencais a me lasser d'elle. Et puis, J'amenais, moi, les ennuis ? Je ne crois pas que ce soit le cas. Moi, tout ce que je voulais, c'était juste passer cette putain de frontière, aller voir Paul sans demander rien a personne et rentrer chez moi. En soi, je ne faisais rien qui aurait pu être "dangereux" pour elle si c'est bien ce qu'elle craignait en ce moment.

-Qu'est-ce que tu aimes chez Paul ?

Je pris quelques secondes pour desserer mes poings qui semblaient vouloir se lier inexorablement entre eux. Elle osait me poser la question... Et depuis quand la question de Paul la regardait ? Hum...Jamais. Je ris d'un rire nerveux. Qu'avait-elle espérer ?? Que je réponde ? C'est ca ?

-Paul va très bien. Je le mets pas en danger. Quant a la deuxième question, je ne répondrais pas, pas parce que tu me le demande. Je ne dois rien Leah, Paul non plus alors reste en dehors de ca. Il vaut mieux pour toi. Prends la chose comme tu le souhaites. Paul m'a confié que...vous vous étiez embrassé. Et tu vois Leah, je n'imagine même pas imaginer comment tu considère Paul. Quoi qu'il en soit, il est avec moi maintenant, et désolée pour toi, mais va falloir que tu te fasse une raison.


Sur ce, je me détourna d'elle pour passer mon chemin. Je ne voulais même pas savoir ce qu'elle pensait de lui. Dire, non, imaginer seulement qu'elle avait pu l'embrasser me rendait malade. Et je n'osais que trop imaginer ce qu'elle devait ressentir a son égard. M'éloigner d'elle avant que finisse par réagir violemment était une bonne idée. Je ne voudrais pas blesser Paul en la blessant elle plus que de nécessaire parce que même si je détestais cette idée, il l'appréciait. Mais pour ca, encore faudrait-il qu'elle me foute la paix. Si ce n'était pas trop lui demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Co-admin; Câliiiiiin groupé !

Co-admin; Câliiiiiin groupé !
avatar


Regarde comme j'suis bavard : 259 Happy to be here : 12/01/2010
Mon âge ? : 21
Where I'm from : La Push Baby, c'est la Push !

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||   Dim 14 Mar - 19:55

-Paul va très bien. Je le mets pas en danger. Quant a la deuxième question, je ne répondrais pas, pas parce que tu me le demande. Je ne dois rien Leah, Paul non plus alors reste en dehors de ca. Il vaut mieux pour toi. Prends la chose comme tu le souhaites. Paul m'a confié que...vous vous étiez embrassé. Et tu vois Leah, je n'imagine même pas imaginer comment tu considère Paul. Quoi qu'il en soit, il est avec moi maintenant, et désolée pour toi, mais va falloir que tu te fasse une raison.

Elle avança et me contourna, s'en allant. Elle avait de l'espoir ! Pourtant, elle savait tout. Et elle n'avait rien compris. Il allait falloir mettre les points sur les "i". Puis, peut-être qu'une fois qu'elle aurait compris, je la laisserais partir. C'était ma seule condition. J'en avais marre de jouer à ce petit jeu. En deux ou trois enjambées, je la rattrapais et lui pris le bras. Elle était gelée et je n'aimais pas ça. Pourtant, je ne la lâchais pas. Je la fis se retourner pour qu'elle me fasse face et je me postais sur son chemin pour lui bloquer la route. Encore une fois.

-Paul est comme un frère pour moi espèce de débile ! Dis-je d'un ton dur. Il n'est rien d'autre. Ce baiser n'était rien. Ni pour lui, ni pour moi. Une fois que tu auras pigé ça, je te laisserais partir.

Je la fixais intensément. Les yeux dans les yeux. Je savais qu'elle ferait preuve de bonne foi si elle pouvait voir Paul. Je voulais juste qu'on me croit. Rien d'autre. J'en avais tellement marre de ces préjugés à la con !

_________________
.

L'amour. Chose bien compliquée. Pourtant, l'âme-soeur n'est jamais loin. Le coup de foudre non plus ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin; Blonde & amoureuse d'un loup gris

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 56 Happy to be here : 11/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||   Dim 21 Mar - 23:40

J'avais pris soin de la contourner pour m'en aller. Cette petite me tapait sur les nerfs et je n'avais plus rien a lui dire ! Est-ce qu'elle pouvait comprendre ça ? Apparemment, c'était trop lui demander.
Je sentis son bras s'abattre sur le mien. Je laissais échapper un grognement lorsqu'elle me forca a me retourner. La chaleur de son bras comparé au mien me paraissait insupportable. Feu et Glace. On s'opposait jusqu'au dernier détail !

-Paul est comme un frère pour moi espèce de débile ! Il n'est rien d'autre. Ce baiser n'était rien. Ni pour lui, ni pour moi. Une fois que tu auras pigé ça, je te laisserais partir.

Pour une fois, je l'a cru plus ou moins. Et puis je n'avais pas a m'inquiéter. On s'était disputé avec Paul le jour ou il m'avait appris ce qui s'était passé entre elle et lui mais au moins, il m'avait dit la vérité. La louve ne cessait de me fixer, encore et encore. Qu'attendait-elle ou plutôt qu'espérait-elle ? Que je lui dise " ce n'est pas grave, je ne t'en veux pas ?". Pff. Dans ce cas, elle devait vraiment être naive. Plus que n'importe qui sur cette fichue planète !

Je me dégagea violemment de son bras, pour l'empoigner par le cou. Mes doigts enserraient sa gorge bien que je ne mis pas toute la force que je possédais. Je n'avais pas l'intention de la blesser. Sauf si elle m'y forçait. Ce qui pour le moment n'était pas le cas. Je rapprocha mon visage de son oreille, de telle façon à pouvoir lui murmurer quelques mots à l'oreille.

-Si tu pense vraiment ce que tu es en train de me dire, Leah, laisse moi tranquille et laisse moi passer. Je te le dirais pas deux fois.

Je la força a reculer en même temps que j'avançais avec elle. Je l'a plaqua doucement - mais non avec une certaine fermeté, je dois le reconnaitre - contre le tronc le plus proche et relacha mon emprise sur la jeune louve. Il faudrait que je songe a parler d'elle a Paul, qu'il lui dise quelque chose s'il faut !

- J'espère que tu m'a comprise. Je ne veux pas envenimer les choses entre ton clan et et le mien. Juste être tranquille. Compris ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Co-admin; Câliiiiiin groupé !

Co-admin; Câliiiiiin groupé !
avatar


Regarde comme j'suis bavard : 259 Happy to be here : 12/01/2010
Mon âge ? : 21
Where I'm from : La Push Baby, c'est la Push !

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||   Lun 22 Mar - 21:25

-Si tu pense vraiment ce que tu es en train de me dire, Leah, laisse moi tranquille et laisse moi passer. Je te le dirais pas deux fois, chuchota-t-elle dans mon oreille.

Elle me fit reculer et me plaqua contre un arbre. Je retins ma respiration, son odeur m'assaillant les narines. J'avais du mal à ne pas lui souffler à la tronche mais pourtant, par je-ne-sais quel tour de magie, je réussis. J'aurais voulu hurler tellement j'étais contente mais je préférais ne rien faire. Je l'écoutais juste.

-J'espère que tu m'a comprise. Je ne veux pas envenimer les choses entre ton clan et et le mien. Juste être tranquille. Compris ?

C'est bizarre mais je compris. J'avais vraiment été gamine. Il fallait vraiment que je me calme ou j'allais mal finir. Je n'allais plus me mettre sur son chemin. Pas aujourd'hui du moins. J'étais fatiguée de me battre. Je lâchais prise et me laissais choîre au pied de l'arbre. Je mis ma tête entre mes mains et ne me redressais pas avant que sa respiration n'ait disparu. Je me relevais enfin et me dirigeais à mon tour vers la Push. Chez moi. Le seul endroit où je voulais être en ce moment même si d'autres ennuis m'attendraient bientôt ...

_________________
.

L'amour. Chose bien compliquée. Pourtant, l'âme-soeur n'est jamais loin. Le coup de foudre non plus ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ennemies, un jour. Ennemies toujours [PV Rosalie] ||T||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WhatDoWeEat; Taste me, Love me, Kill me :: 
La Push welcomes you ; No Vampires beyond this point !
 :: La Route frontière
-