WhatDoWeEat; Taste me, Love me, Kill me
Bonjour et Bienvenue sur What Do We Eat !
C'est pas votre truc de suivre les livres à la lettre ? Tant mieux... Nous non plus !

ll Aro - Carlisle Cullen - Sam Uley - Charlie Swan - Mike Newton - Jessica Stanley - Eric Yorkie - Caius - Marcus - Alec - Jane - Sulpicia - Embry - Quil ll

!! DISPONIBLES !! Et pleins d'autres encore.




 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Discution en territoire ennemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Admin; Blonde & amoureuse d'un loup gris

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 56 Happy to be here : 11/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Discution en territoire ennemi   Ven 5 Fév - 0:20

Qu’ est-ce que j’étais en train de faire ? Hummmm bonne question. Ah si ! J’étais en train de passer la frontière pour la énième fois, rien de bien nouveau jusque là me diriez vous ! Oui sauf que cette fois, je n’allais pas voir tout a fait la même personne que d’habitude. Je ne sais pas si mon geste était lié a la bataille, au fait que nous avions failli être tué Paul et moi, mais j'avais eu le besoin soudain de parler sérieusement a un membre de son clan. Et choisir Jacob me parut une bonne idée.

Très franchement, je ne savais pas vraiment pourquoi j'étais en train de me diriger chez les Black. Qu'est-ce que j'attendais, hein ? Qu'on discute ? Que je lui parle de Paul et moi comme si un accord quelconque était possible ? Comme si une trève était possible ? Non je ne crois pas parce que je savais déjà que c'était impossible, surtout avec lui. Il n'accepterait jamais. Quoi qu'il en soit, j'étais bien décidée à lui parler et s'il refusait de me parler, il allait devoir au moins m'écouter. Je n'avais rien dit a Paul et la cause de ce mensonge est on ne peut plus simple : si je lui avais dit que j'allais voir Jacob chez lui et bien, jamais il ne m'aurait laissé faire.

Arrivée devant la maison des Black, je monta les quelques marches qui menaient a la porte et toqua quelques coups rapides contre la porte en bois et attendit, attentive aux bruits que je pourrais percevoir a l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Loup; Don't get me upset !

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 27 Happy to be here : 17/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Discution en territoire ennemi   Dim 7 Fév - 16:17

J‘avais laissé Rachel dans la foret, pour la laisser tranquille perdue dans ses pensée. Nous avons longuement parlé tout les deux, et j‘avais deux mot a dire a ce foutu Paul. .Je courait rapidement la foret de la pusch , toujours dans ma forme lupine. Ma truffe ruisselais et mon pelage était complètement imbibée d’eau qui tombait du ciel, je trottinais le long des arbres qui bordaient la sortie de la foret. Je m’arrêta vers un des arbres, un vieille arbre creux où j’avais l’habitude de caché a l’intérieur mes vêtements. Je repris ma forme humaine et m’empressa de me rhabiller avant que l’on me voit dans cette tenue. Je sortie de la foret comme si de rien n’était et alla en direction de ma maison. Enfin, la porte d’entrée apparue dans mon champ de vision. Je monta les marche, souleva le tapis juste devant la porte et pris la clef qui était caché dessous. Je mis la clef a l’intérieur de la serrure, la tourna puis tourna la poignée, entra et apprécia immédiatement la chaleur qui régnait dans le couloir.

Je me dirigea immédiatement vers la cuisine pour manger un petit quelque chose. Oui, a chaque fois que je me transformé en loups, je dévalisé les placards, j‘était a chaque fois affamé, et comme on puise dire « une faim de loups » hihi. Je m’assoie tranquillement sur le fauteuil du salon, avec mon saladier remplie de toute sorte de gâteaux. Je pris un catalogue sur la petite table juste devant moi et le feuilleta. Il me manqué des pièces pour réparer une voiture qu’on ma avis apporté, et oui les gens de la pusch savent très bien que j’adore réparer ces vieille machine. Donc on m’apportais souvent de quoi m’occuper. J’étais tranquillement en train de choisir mon matériel quand j’entendis quelque monter les marche de chez moi. Le personne montait les marches avec une rapidité modérée, bien qu’un humain n’aurait pu la suivre puis elle arriva a la porte d’entré et toca rapidement et fortement a la porte. Accompagnée par ce son, une odeur. Une odeur que je n’appréciais pas du tout. L’odeur de ces foutus buveurs de sang.

Je posa mon catalogue sur la table et me dirigea doucement vers la fenêtre, j’aperçus une fille blonde, oui, je l’avais bien reconnue, c’était la blondasse de sangsue. La sœur de ce satané Edward. Mais qu’est se quelle venait faire ici? Manqué plus que ça! Elle est suicidaire ou quoi. Elle ne sais pas que c’est dangereux de venir a la pusch , hi hi. Je recula et me dirigea vers la porte. Je posa ma main sur la poignée, je m’apprêtai à ouvrir. Et pourquoi je ferais ça ? J’ai vraiment pas envie de la voir cette blondasse, surtout qu’elle nous a volé notre cher paul! Je m'adossa contre la porte blanche de l’entrée, qui nous séparaient de quelque centimètre. Je patienta un petit moment, un sourire démoniaque aux lèvres. Et si je la fessai entrée pour m'amuser un peut. Je pouvais la faire rentrer pour l’attaqué, et elle n’avait rien a faire ici. Je me retourna et ouvrir d’un geste brusque la porte. Fixant du regard mon invité.

- Qu’est tu vient faire ici ? Lui dis je d’un ton un peut plus sévère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin; Blonde & amoureuse d'un loup gris

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 56 Happy to be here : 11/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Discution en territoire ennemi   Jeu 11 Fév - 23:49

J'écoutais d'une oreille attentive les bruits en provenance de la petite maison. Des bruits de pas étaient survenus lorsque j'avais sonné a la porte. Il s'étaient rapprochés vers la porte. Puis ils avaient cessés. Qu'est ce qu'il faisait ? Je savais qu'il était là, près de la porte. Qu'attendait-il pour ouvrir ? Je sentais son odeur, tellement opposée a celle de Paul... J'entendais sa respiration aussi, proche de la porte. A tel point que j'aurais presque pu sentir son souffle. Je n'étais pas de nature patiente et j'aurais probablement répliqué quelque chose s'il n'avait pas ouvert la porte, non sans une brutalité inutile.

Qu'est ce que tu viens faire ici ?

C'est le moment précis ou vous regretter d'être là ou vous êtes. Il n'avait pas changé. Je ne pouvais pas dire que mon avis avait changé en ce qui le concernait mais j'avais quand même pris la décision de venir ici. Pour Paul et moi et pour nous donner une chance. On ne pourrait pas toujours s'opposer a tout le monde et Jacob était sans doute le premier a convaincre.

Je suis ici pour te parler. Je sais que tu ne m'apprécies pas et je ne t'apprécies pas plus mais je crois qu'il faut qu'on trouve un compromis, non ? Tu sais que je ne renoncerai pas a Paul, pas pour une stupide histoire de traité. Et pour ton information, il ne sait pas que je suis ici, il ne m'aurait pas laissé te voir seule.


Du menton, je désigna l'intérieur de la maison. Pas que je tienne spécifiquement a entrer chez un cabot mais rester a l'extérieur avec tous les loups qui devaient nous entourer... Et puis je ne voulais pas que toute la Push assiste a notre conversation.

Tu me laisse entrer ? Il faut qu'on parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Loup; Don't get me upset !

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 27 Happy to be here : 17/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Discution en territoire ennemi   Jeu 18 Fév - 1:50

- Je suis ici pour te parler. Oui bien sur pour me parler, et de quoi, de paul. Je sais que tu ne m'apprécies pas et je ne t'apprécies pas plus sa c’est bien vrai, je ne l’apprécie pas du tout. mais je crois qu'il faut qu'on trouve un compromis, non ? Ha, un compromis. Tu sais que je ne renoncerai pas a Paul, pas pour une stupide histoire de traité. C’est-ce quoi va voir lol, Et pour ton information, il ne sait pas que je suis ici, il ne m'aurait pas laissé te voir seule. Hoo, Paul aurai peur de ma réaction


Elle désigna l’intérieur de la maison avec son menton. Je me retourna et regarda à l’intérieur un sourire au lèvre. Comme ça , elle voulais rentrer chez moi, chez un loups. Je n’avait vraiment , mais alors vraiment pas envie de la laisser rentrer chez moi, et après sa allé puer la sangsue. Je posa mon bras contre le contre le mur de l’entrée et la porte pour faire barrière.

- Tu me laisse entrer ? Il faut qu'on parle. je la fixa du regard. Il n'est pas nécessaire de parler quand on a un regard qui en dit long

Peur de la mort, peur de la vie, peur des autres ou de soi-même... L'heure est peut-être venue d'affronter vos angoisses... Me retrouvé la , dans ma maison avec mon pire ennemi. Est se que je pourrai me retenir, ne pas me transformer ? Sa je ne le savait pas.! Mais fallais que j’y arrive. J’avais pas envie de tout casser chez moi. Oh et puis, qu'elle aille au diable, qu'ils aillent tous aux diables! J’enleva mon bras qui bloqué l’entrée et l’invita a rentrer.

- woué, je te laisse rentrer, mais pas longtemps. J’ai pas mon temps a perdre avec une sangsue!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin; Blonde & amoureuse d'un loup gris

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 56 Happy to be here : 11/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Discution en territoire ennemi   Dim 21 Mar - 23:24

Des loups resteront toujours des loups ... Dés l'instant ou j'avais désigné l'intérieur de la maison des Black pour pouvoir y entrer, Jacob avait esquissé une sorte de sourire narquois que je détestais voir chez lui. Et histoire de bien me faire comprendre que je n'étais pas la bienvenue chez lui, il abattit son bras contre le mur, m'empêchant de passer. Que croyait-il, hein ? Que je venais ici, juste pour me battre avec lui ? Je ne vois pas ce que je pourrais faire seule, honnêtement. Je savais très bien que la meute devait roder dans le coin, je ne sais ou et je savais aussi très bien qu'ils auraient vite fait de me régler mon compte si j'étais seule en face d'eux. Ils avaient une force incontestable.

- Tu me laisse entrer ? Il faut qu'on parle.

S'il ne parla pas pour me répondre, le regard qu'il me lança le fit pour lui. Je n'étais pas la bienvenue ici et il ne pensait pas, contrairement à moi, qu'on devait aborder un sujet ou un autre. Je laissa le silence s'installer. Hausser le ton ici n'était peut-être pas une bonne idée. J'observais Jacob sans rien dire et puis sans que je comprenne pourquoi, il enleva son bras du mur, débloquant ainsi l'accès à l'intérieur de la maison et m'invitant silencieusement à entrer.

- woué, je te laisse rentrer, mais pas longtemps. J’ai pas de temps à perdre avec une sangsue!!

Je ne fis pas cas de sa dernière remarque à mon encontre et le dépassa pour entrer dans la maison. C'était bien la première fois que j'osais m'aventurer seule chez un Quileute en dehors du chalet de Paul. Et même si je l'avais voulu, cette perspective ne m'emchantait pas plus que lui.

J'entrais prudemment dans la petite maison. Je passais lentement un petit couloir qui me mena directement a ce qui devait être le salon. Un canapé, accompagné d'une petite table basse sur laquelle était déposée une tasse et un programme télé. J'avais perdu l'habitude de voir ce genre de choses, aussi banales soit-elles. On ne s'encombrait pas de tout ça a la villa, sauf quand on y était forcé. Autrement, quand on attendait de la visite "humaine". C'était une sorte de camouflage derrière les apparences dirons-nous. Voir véritablement ces objets qui nous avaient servis autrefois, comme tout le monde, me manquait.

Histoire de ne pas avoir l'air de fouiner chez lui, je me retourna vers Jacob. Il ne se déridait pas. A croire que ça le tuerait de se montrer un peu plus courtois. Il ne risquait rien. Sauf de se transformer peut-être. Je songeais qu'il serait dommage de tout gâcher dans cette maison pour si peu. J'haussa nonchalamment les épaules tout en me rapprochant de Jacob - non sans garder mes propres distances avec lui.

-Je suis ici pour parler, Jacob. Alors s'il te plait, essaie de m'écouter et essaie d'oublier ce que je suis et ce que tu es durant quelques secondes. J'en ferais autant. Je veux juste savoir pourquoi tu refuses tellement le fait que Paul et moi puissions être ensemble.

J'hésita quelques secondes avant de poursuivre. Je savais que Jacob ne s'entendait pas avec Edward, j'avais eu quelques échos de ça. Et je savais aussi que leurs affronts n'apaisaient en rien les tensions qui régnaient déja entre nos deux clans.

-Est-ce une histoire de clans, c'est ça ? Lui, un loup, moi, un vampire, donc un rapprochement est impossible ? Pitié, dis moi que tu ne pense pas comme ça. Alors vas-y, dis moi ce qui te dérange chez moi, je t'écoute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Discution en territoire ennemi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Discution en territoire ennemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WhatDoWeEat; Taste me, Love me, Kill me :: 
La Push welcomes you ; No Vampires beyond this point !
 :: Les habitations ; Home Sweet Home :: Maison des Black
-