WhatDoWeEat; Taste me, Love me, Kill me
Bonjour et Bienvenue sur What Do We Eat !
C'est pas votre truc de suivre les livres à la lettre ? Tant mieux... Nous non plus !

ll Aro - Carlisle Cullen - Sam Uley - Charlie Swan - Mike Newton - Jessica Stanley - Eric Yorkie - Caius - Marcus - Alec - Jane - Sulpicia - Embry - Quil ll

!! DISPONIBLES !! Et pleins d'autres encore.




 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 #} Déjà vu; Pv Rosalie Hale [T]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire
avatar


Regarde comme j'suis bavard : 244 Happy to be here : 10/01/2010
Mon âge ? : 25
Where I'm from : Forks

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: #} Déjà vu; Pv Rosalie Hale [T]   Ven 22 Jan - 17:17



La haine et l'amour sont si proches. La passion nous charrie sans ménagement de l'une à l'autre. La haine serait-elle donc la plus violente, la plus exacerbée des formes de l'amour ?




Le passé n'appartient qu'au passé. Vrai.


Les choses semblaient si inchangées, comme si il n'était, en fait, jamais partit. Il aurait pu rester là tout ce temps passé en Italie que les choses auraient probablement été les mêmes, à l'exeption de l'état des relations qu'il entretenait avec sa soeur. Depuis son retour parmis les siens, Rosalie semblait n'avoir plus de reproche à lui faire, enfin, c'est ce que lui ressentait en tous cas.

Pour le troisième après-midi consécutifs, Edward se trouvait dans sa chambre, assit en tailleur au beau milieu de la pièce, comme autrefois. Et ca faisait du bien de retrouver un tant soit peu ce lien qui les avait lié autrefois. Un vieux livre était agilement en équilibre sur ses jambes, ses yeux, rapides comme l'éclaire, lisaient les lignes, ne mettant pas plus de quarante seconde à lire deux pages.

Rosalie vaquait à ses occupations dans la chambre, le poussant légèrement pour atteindre la penderie où elle rangeait quelques affaires. Il prenait toute la place il fallait dire, là, en plein milieu.
Edward n'avait pas quitté la villa depuis son retour de Volterra, il n'avait toujours pas chassé, et plus il attendait plus il percevait cette faiblesse envahir son être, alors, il attendait encore plus, n'ayant pas le goût ni la force de se résigner à aller se nourrir dans la forêt. Ses yeux, d'ailleurs, étaient devenus noirs, et son visage d'une paleur extrême, ses yeux cernés d'une couleur violacée, sombre. Il n'en avait que faire.

Il lisait son livre sans réellement prêter attention aux mots qui se suivaient. Il pensait au surlendemain... Le retour au lyçée. Il avait bien supplié Carlisle de lui laisser encore un peu de temps mais le père avait refusé, lui expliquant qu'il était mieux pour lui qu'il se remette dans le bain au plus vite voyant l'état de son fils qui ne cesse de se refermer sur lui même. Edward songeait à toutes ces choses qui l'attendaient là-bas au Lyçée de Forks, les humains, les cours rébarbatifs, la comédie qu'il allait redevoir jouer et qu'il détestait tant, puis bien sur... Elle, Isabella. Comment réagirait-elle à sa vue ? Et lui alors ? Quelle serait sa réaction ? Il n'en savait rien et détestait ça, se sentir si impuissant à propos de choses qui avaient une influence directe sur sa personne.

Edward referma le livre en ayant lu l'ultime page, il observa sa montre à son poignet, trente minutes; le livre épais de quelques 320 pages, il eut un mince sourire, fière de lui même si il était conscient que c'était idiot d'être fière pour une chose pareille. Il laissa le livre à terre et se redressa légèrement, se tournant, changeant de position à fin d'observer Rosalie qui observait quelque chose par delà la vitre.

J'n'ai pas envie de retourner là-bas, reproduire toute cette mascarade... Encore. Murmura-t-il défait.

Le lycée, il l'avait réellement prit en horreur.



Découvrez la playlist [url=http://www.deezer.com/fr/music/playlist/Déjà vu-37350968]Déjà vu[/url] avec 30 Seconds to Mars


Dernière édition par Edward A. Masen Cullen le Jeu 11 Fév - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://what-do-we-eat.twilightlegend.net

Admin; Blonde & amoureuse d'un loup gris

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 56 Happy to be here : 11/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: #} Déjà vu; Pv Rosalie Hale [T]   Ven 22 Jan - 21:58

Pour la première fois depuis longtemps, les choses avaient changées entre Edward et moi. Et pour etre totalement honnete, je ne savais pas vraiment a quoi ou a qui nous devions ce changement. Peut-être était-ce parce que l’avoir senti loin de la famille pendant trop longtemps m’avait fait revoir mes priorités. Il m’avait manqué il fallait l’avouer et le pire dans tout cela, avait été de me dire que je n’allais peut être pas le revoir du tout. Ou alors peut-être était-ce simplement le geste qu’il avait eu pour sauver Paul lors de la dernière bataille qui avait remis les choses en place. Quoi qu’il en soit, j’étais heureuse du tournant qu’avait pris notre relation.

Cela faisait trois jours maintenant qu’il partageait pas mal de temps avec moi, occupant ma chambre en même temps que moi. Nous n’échangions presque aucuns mots. Il était là et je l’étais aussi. Nous n’avions pas besoin de parler même si je crois que l’on devrait aborder certaines choses… Je ne voulais pas lui reparler de ce qui s’était passé parce que je savais que je le ferais souffrir. Néanmoins, le laisser vaquer a ses occupations ne devait pas être la solution idéale non plus. C’était toujours dans le but de lui épargner je ne sais quelle souffrance que je m’empêchais délibérément de penser a tout ce qui se rapprocherait de près ou de loin a l’humaine. Alors je m’occupais moi aussi. J’avais pris le temps de faire un peu de tri dans mes affaires, ranger les placards, éloigner définitivement les dernières affaires d’Emmett. Je ne voulais plus conserver aucunes traces de lui dans la maison. Je n’arrêtais pas de penser a ce qu’il avait fait depuis que nous étions rentrés, le plan qu’il avait véritablement mis en place contre moi pour mieux atteindre Paul. Plus j’y réfléchissais et moins je comprenais comment on avait pu en arriver là lui et moi.

Maintenant que j’avais fait tout ce qui était possible de faire dans ma chambre j’étais là, appuyée contre la fenêtre, a observer l’extérieur sans rien regarder de précis. Edward était en train de lire un livre derrière moi, assis en tailleur sur le sol. Il n’allait pas bien, je le savais. Il se s’était pas nourri depuis plusieurs jours maintenant, d’où la présence des hématomes violacés sous ses yeux et son teint extrêmement pâle. J’entendis la couverture du livre se refermer. Il venait surement de terminer de le lire. La pièce fut replongé dans le silence jusqu’à ce qu’il le brise.

-J’nai pas envie de retourner là-bas, reproduire toute cette mascarade…Encore.

J’acquiesçais en me retournant vers lui. Après demain nous allions devoir reprendre les cours, le lycée, a nouveau croiser les mêmes personnes et je comprenais aisément ou était le problème pour Edward. Il ne voulait pas retourner au lycée et j’avais cru comprendre que Carlisle avait plus ou moins obligé Edward a y remettre les pieds. Je me détacha de la fenêtre pour me rapprocher de lui. Je m’accroupis auprès d’Edward et déposa ma main contre son épaule dans un geste qui se voulait réconfortant.

-Je sais, je comprend. Mais tu sais… tout va finir par s’arranger et tout va repartir comme avant. Mais avant de penser au lycée, tu devrais penser a aller chasser, lui recommandais-je. Tu n’as pas chassé et tu étais le premier a me dire que c’était de la folie de ne pas le faire alors…c’est a moi de te le dire maintenant. Je t’accompagnerai si tu le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire
avatar


Regarde comme j'suis bavard : 244 Happy to be here : 10/01/2010
Mon âge ? : 25
Where I'm from : Forks

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: #} Déjà vu; Pv Rosalie Hale [T]   Sam 23 Jan - 0:46

De dos, le jeune homme à la chevelure rouquine virant sur le brun, observa le signe de tête, signe d'approbation de la part de sa soeur. Il vit ensuite quelques images défiler dans l'esprit de Rosalie : le lycée, les batiments qui se succédaient puis quelques élèves, des lieux où leur secret demandait encore plus de mensonges, dont la cafétériat. Il baissa la tête, observant ses doigts si blancs, un grain de peau parfait, il fallait le voir pour le croire.

Il sentit les vibrations différentes pénétrants le sol lorsqu'elle quitta son post pour s'approcher de lui en une attitude presque maternelle. Sa soeur s'accroupit à fin d'atteindre son niveau et déposa délicatement sa main sur l'épaule carrée d'Edward, plongé toujours dans ses tristes pensées. A ce geste il releva la tête, observant l'espace minime entre leurs visage, il observa ses yeux, l'écoutant avec attention.

Je sais, je comprend. Mais tu sais… tout va finir par s’arranger et tout va repartir comme avant. Mais avant de penser au lycée, tu devrais penser a aller chasser. Tu n’as pas chassé et tu étais le premier a me dire que c’était de la folie de ne pas le faire alors…c’est a moi de te le dire maintenant. Je t’accompagnerai si tu le souhaite.

Il lui sourit doucement puis se remis à observer le sol en réfléchissant, redressant par habitude le col de sa chemise blanche, une manie désormais lorsqu'il en portait.

Tu n'as pas à t'inquiéter ca serait irresponsable de ma part de ne pas me nourrir avant lundi, j'irais. Dit-il posément. J'irais seul.

Il tourna à nouveau son visage vers elle qui était restée au même endroit, statique, les vampires n'ont aucunement le besoin de bouger comme vous autres humains le faites.

Je suis un grand garçon maintenant tu sais. Murmura-t-il enjoleur sans vraiment le vouloir.

Il replongea intensément dans ses pensées, un air attristé le recouvrant à nouveau, gâchant la beauté de ses traits.

Ca n'est pas ça qui me fait peur... Lâcha-t-il comme pour lui même. J'ai tout... Gaché. Souffla-t-il. Je brise tout ce que je touche, tous ceux que j'aime. Affirma-t-il résolu. D'abord Emmett, ensuite Bella et... Toi. Expliqua-t-il en plongeant ses iris lumineuses de tristesse dans celle de sa soeur.

Il pensait lui expliquer, tout avouer, se deculpabiliser, demander son pardon. Il ne savait pas pourquoi il avait fait ça, pourquoi il avait raconté ce qu'il avait raconté aux Volturi, ça n'était pas seulement pour s'en sortir, il le savait. Il y avait un fond de méchanceté en Edward, une volonté de faire le mal autour de lui qui ressortait de temps à autres, sans qu'il ne puisse la contrôler et encore moins l'effacer. Il savait qu'elle le prendrait mal et pour rien au Monde il ne souhaitait que la paix qui s'était installée entre eux ne disparaisse. Alors il se tût. Il posa simplement sa main sur le poignet de la jolie blonde, quittant son regard, cet air toujours triste sur ses traits angéliques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://what-do-we-eat.twilightlegend.net

Admin; Blonde & amoureuse d'un loup gris

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 56 Happy to be here : 11/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: #} Déjà vu; Pv Rosalie Hale [T]   Sam 23 Jan - 23:10

J’observais la réaction de mon frère par rapport a ce que je venais de lui dire. Il leva quelques secondes la tête vers moi pour me sourire, avant de la rebaisser: Je ne rajoutai rien, le regardant observer le sol. Il devait certainement réfléchir. D’un geste quasiment automatique, il releva le col de la chemise blanche qu’il portait.

-Tu n’as pas à t’inquiéter ca serait irresponsable de ma part de ne pas me nourrir avant lundi, j’irais. J’irais seul.


J’hocha la tête. Au moins, il prenait la décision de continuer de chasser, c’était toujours ça. Quoi qu’il en soit, j’aurais préféré qu’il accepte ma proposition. Pas que je veuille le surveiller, non, il savait très bien se débrouiller mais disons qu’il aurait eu un peu de compagnie pour la chasse.

- Je suis un grand garçon maintenant tu sais.

Je souris. Bien sur qu’il l’était, il n’avait pas besoin de moi ! Edward retourna dans je ne sais quelle pensée qui fit tout de suite changer ses traits du visage. Allez savoir a quoi il pouvait penser ! Pleins de choses s’étaient passées ces derniers temps et je ne savais précisément a quel moment il n’arrêtait pas de songer. Il reprit la parole.

-Ce n’est pas ça qui me fait peur… J’ai tout…Gaché. Je brise tout ce que je touche, tous ceux que j’aime. D’abord Emmett, ensuite Bella et…Toi
me dit-il en plongeant ses yeux dans les miens.



Je le regardais sans comprendre ou il voulait en venir. D’accord, nous nous disputions souvent lui et moi et d’accord on arrivait rarement a s’entendre sur une même chose. Mais ce qui s’était passé les jours derniers, l’arrivée des Volturi ici, la façon dont il avait appris pour Paul et moi…Ca n’était pas sa faute. Je ne pouvais pas le tenir responsable pour ce qui s’était passé. Les Volturi avaient des pouvoirs supérieurs aux nôtres et aucun de nous ne pouvait faire quelque chose contre ça. Aro pouvait lire nos pensées les plus anciennes et le fait que je sorte officiellement avec un loup n’avait pas du lui convenir. Edward déposa délicatement sa main sur mon poignet. Je pris sa main dans la mienne et baissa mes yeux pour croiser les siens.

-Moi …? Les Volturi …Oui ils ont appris pour moi et Paul mais ce n’est pas ta faute Edward. Ils ont des pouvoirs bien plus supérieurs aux nôtres et … ils auraient su d’une manière ou d’une autre. Aro a lu dans tes pensées, tu n’y peux rien. Je ne peux pas t’en vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire
avatar


Regarde comme j'suis bavard : 244 Happy to be here : 10/01/2010
Mon âge ? : 25
Where I'm from : Forks

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: #} Déjà vu; Pv Rosalie Hale [T]   Dim 24 Jan - 1:33

La main de Rosalie vint compléter la froideur de la peau d'Edward lorsqu'elle se posa à l'intérieur de la sienne, il la serra étroitement sans vraiment regarder la jeune fille. Mais tenir sa main équivalait à laisser passer les pensées de sa soeur comme un fluide coulant à l'intérieur de lui, il n'avait même pas besoin d'écouter, il entendait sans même le vouloir. Et ce qu'il entendait le descendait plus encore. Sa soeur, qui intérieurement, le défendait, prenait position pour lui, il n'avait pas à s'en vouloir celon elle, et entendre cela, le dégoutait de lui même encore un peu plus. Il voulait faire taire les pensées de Rosalie, mais impossible, tant qu'ils se tiendraient la main, il entendrait tout qu'il le veuille ou non. Alors doucement, il relacha la pression qu'il excercait jusqu'à présent sur sa main et se dégagea de sa fine emprise.

Moi …? Les Volturi …Oui ils ont appris pour moi et Paul mais ce n’est pas ta faute Edward. Ils ont des pouvoirs bien plus supérieurs aux nôtres et … ils auraient su d’une manière ou d’une autre. Aro a lu dans tes pensées, tu n’y peux rien. Je ne peux pas t’en vouloir.

Il eut un sourire, un sourire faible mais qui se voulait pour le moins étrange et contradictoire avec le sujet de conversation on ne peut plus sérieux que sa soeur avait avec lui. Il redressa sa tête, pivotant légèrement le visage pour mieux distinguer celui de sa soeur, ils étaient, toujours aussi proches l'un de l'autre, il venait encore une fois de le constater. Ce fut à son tour de répondre avec une intonation indéchiffrable :

C'est vrai ? Murmura-t-il - Tu ne peux pas m'en vouloir... ?

Il prononça ces brèves paroles en la fixant, le souffle court, presque comme un humain. Il observa l'incompréhension trôner sur le visage de porcelaine de sa soeur, ses yeux se perdaient quelques secondes sur sa bouche puis revinrent à son regard.

Je me sens perdu Rose.. Compléte-ment per-du.. Lacha-t-il dans un souffle rauque.

Il replaça sa main froide contre celle de la jeune fille qui ne bougeait pas. Il avait l'impression d'avoir un poid énorme qui lui comprimait la poitrine, une barre qui alourdissait son crâne, et un noeud à l'intérieur de l'abdomen qui lui donnait des sueurs froides. Lentement, et mesurant son geste fou, il s'approcha du visage de sa soeur, jusqu'à en sentir le souffle non-vital de cette dernière atteindre les pores de sa propre peau. Elle l'observa, se demandant probablement ce qu'il fabriquait, jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus se poser la question, il avait traversé les quelques centimètres manquant entre leurs lèvres sans crier gare, et recouvrait désormais celle de la jeune fille d'un baiser volupteux et à la fois timide.

Perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://what-do-we-eat.twilightlegend.net

Admin; Blonde & amoureuse d'un loup gris

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 56 Happy to be here : 11/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: #} Déjà vu; Pv Rosalie Hale [T]   Dim 24 Jan - 17:10

Edward esquissa un faible sourire. Je souris légèrement moi aussi, pas que la situation soit drôle ni quoi que ce soit d’autre mais le voir sourire de cette façon…Enfin j’étais tout simplement heureuse de le voir sourire même si le sujet que j’avais décidé d’aborder était on ne peut plus sérieux. Edward tourna la tête vers moi pour m’observer. Je ne pourrais pas définir ce que je perçus dans ses yeux à l’instant ou nos deux regards se croisèrent ni ce que signifiait l’intonation que prit sa voix lorsqu’il me répondit.


-C’est vrai ? Tu ne peux pas m’en vouloir … ?

Tout en prononçant ces mots, il avait gardé les yeux fixés sur moi tandis que je secouais négativement la tête pour répondre sa seconde question. Je ne comprenais pas pour quelle raison il me demandait une telle chose, comme si ma réponse l’avait surpris. Pourquoi est-ce que je lui en voudrais, hein ? Je ne pouvais pas et je comprenais pas pourquoi ça le surprenait tellement. Ses yeux balayèrent quelques secondes de mon visage , certainement peint d’une incompréhension totale.

- Je me sens perdu Rose . . . Compléte-ment per-du, souffla-t-il.


Sa main vint a nouveau se déposer sur la mienne, nous rapprochant un peu plus. Je ne trouvais rien a dire. Et entre nous, j’aurais certainement du dire quelque chose, n’importe quoi qui aurait peut-être changé la suite. Mais non. Je le fis pas. D’un geste prudent, Edward se rapprocha de moi, tellement près que je sentais son souffle sur mon cou, tout comme il devait sentir le mien. J’observa attentivement ses yeux dans le but pur et simple de comprendre ce qu’il faisait ou ce qu’il avait l’intention de faire. Là aussi j’aurais du faire quelque chose. Sans que je comprenne ce qu’il avait l’intention de faire, là, tout de suite, je sentis le contact de ses lèvres sur les miennes. Ma réaction immédiate fut de retenir mon souffle, surprise par son geste et je n’essaya même pas de le retenir pour l’empêcher de faire ce qu’il était en train de faire.


Des souvenirs me revinrent en mémoire alors que ses lèvres étaient toujours sur les miennes. Il aurait presque été inutile de dire lesquels. . . Moi, nous. Quelques années plus tôt dans une situation plus que similaire, même période, même pièce, mêmes personnes sauf qu’a l’époque les rôles avaient étés inversés. C’était moi qui avait été a sa place, moi qui l’avait embrassé. Il avait coupé court et m’avait dit qu’il ne pouvait pas. Et c’est vrai, on ne pouvait pas, même aujourd’hui, surtout aujourd’hui. JE ne peux pas. Reprenant mes esprits, je déposa mes mains sur ses épaules et le repoussa en détachant mes lèvres des siennes.



-Arrête …Je ne peux pas …Et toi non plus. Tu…tu ne veux pas ça Edward.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire
avatar


Regarde comme j'suis bavard : 244 Happy to be here : 10/01/2010
Mon âge ? : 25
Where I'm from : Forks

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: #} Déjà vu; Pv Rosalie Hale [T]   Mar 26 Jan - 17:26

Les souvenirs défilaient en une vitesse folle dans l'esprit de sa soeur, et il les vit aussi clairement qu'elle tandis qu'il l'embrassait. Il se revoyait, des années et des années en arrière, dans sa chambre avec elle, riant et parlant de tout et de rien, il revoyait le jour où elle l'avait embrassé et qu'il n'avait rien dit mais s'était maudit intérieurement, puis le moment où enfin, il avait coupé court à tout. Les paroles blessantes qu'il lui avait alors dit lui passèrent comme une vieille chanson qu'on reécoute des années après la première fois, et dont on se rapelle trés clairement, comme si, on avait écouté en fait, cette mélodie depuis tout ce temps, alors qu'il n'en est rien.

Et avant même qu'elle ne le repousse il savait trés bien qu'elle allait le faire. JE ne peux pas - Résonna dans les tympans du jeune vampire, aussi clairement que si Rosalie l'avait dit à voix haute. Alors, profitant de la dernière seconde, il pressa un peu plus ses lèvres contre les siennes, puis se fut elle, qui le repoussa, ses mains acollées aux épaules fortes du jeune homme qui se laissa faire, les yeux toujours fermés, juste avant de les ré-ouvrir, à la manière d'un nouveau né.

Arrête …Je ne peux pas …Et toi non plus. Tu…tu ne veux pas ça Edward.

Il ignora totalement ce qu'elle venait de dire si sagement pourtant, il en était conscient, elle avait raison.

Ca faisait un moment que je voulais le faire. Déclara-t-il simplement, d'une voix basse, avec ce genre de sourire, vous savez ? Celui qu'on a, mixant la tristesse et une brève joie, ceux dont on se sait pas si il faut rire ou pleurer. C'était ce sourire là qui accaparait les lèvres d'Edward à cet instant précis. Il avait laissé sa main sur celle de la jeune fille, la gauche.

Mais c'est vrai, et tu as raison. Ce n'est probablement pas ce que je veux.
Il se releva, et aida sa soeur à se mettre debout, même si, elle n'avait aucunnement besoin d'aide.

Même si je ne suis plus un être humain depuis longtemps je reste un homme. Peut-être avais-je seulement besoin d'un peu de tendresse, pardonne-moi ce geste, c'était... Déplaçé. Murmura-t-il.

Il aimait ce lien entre elle et lui, ce lien simple et compliqué à la fois, ce lien d'amour fraternel qui parfois, à lui ces derniers temps, lui paraissait sacré au point, comme là, de faire n'importe quoi. Et il savait que si elle et lui se haissaient si souvent, ce n'était pas vraiment de la haine justement, mais la colère de voir la personne qu'on aime de tout son coeur faire des choses qui ne nous plaisent pas ou qui nous font peur. Il avait ce sentiment qu'il devait lui dire la vérité à propos de ce qu'il avait fait en Italie, mais il ne savait pas par où commencer, ni même si il s'agissait là d'une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://what-do-we-eat.twilightlegend.net

Admin; Blonde & amoureuse d'un loup gris

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 56 Happy to be here : 11/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: #} Déjà vu; Pv Rosalie Hale [T]   Mer 3 Fév - 22:01

Lorsque je repoussa Edward, il ne fit rien pour m'en empêcher. ll réouvrit simplement les yeux, tandis que je l'observai. Je ne trouvai rien a ajouter, sans doute encore trop surprise par son geste.

Ca faisait un moment que je voulais le faire,dit -il purement et simplement.

Il avait accompagner son geste d'un sourire, sourire que je ne parvenais pas vraiment à comprendre. Je ne savais pas comment je devais l'interpréter. Baissant la tête, je vis ma main toujours dans la sienne, allez savoir pourquoi je ne fis rien pour la retirer... Peut-être avais-je simplement trop peur de le blesser en la retirant de façon brutale...? J'aurais peut-être du le faire, quitter a le blesser.

Mais c'est vrai, et tu as raison. Ce n'est probablement pas ce que je veux.

Edward se remit debout sur la fin de sa phrase et me tendit une main, m'incitant a en faire autant. Il me remit debout et je resta immobile, le regardant marcher dans la pièce, attendant qu'il dise quelque chose.

Même si je ne suis plus un être humain depuis longtemps je reste un homme. Peut-être avais-je seulement besoin d'un peu de tendresse, pardonne-moi ce geste, c'était... Déplaçé.

J'hôcha doucement la tête en réponse aux mots qu'il venait de prononcer. Je dois dire que je n'aurais pas pu être plus surprise par ce qu'il venait de faire... Il parlait plus que de l'humaine depuis des semaines avant l'incident, on ne s'était jamais autant disputé lui et moi et voilà que...voilà. Pourquoi avais-je la sensation qu'il se passait quelque chose ? Bonne question. Je regardais Edward tourner en rond dans la pièce. Des jours que je m'inquiétais à son sujet et il était peut-être temps que je saches ce qui n'allait vraiment pas. Je ne l'avais pas fait parce que je n'avais pas voulu remuer le couteau dans la plaie comme on dit mais là...

-Qu'est-ce qui se passe Edward ? Depuis que tu as...enfin depuis que tu es revenu d'Italie, les choses sont différentes, TU es différent. Et ca m'inquiète. Je ne voulais pas t'en parler mais...j'aimerais comprendre ce qui se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire
avatar


Regarde comme j'suis bavard : 244 Happy to be here : 10/01/2010
Mon âge ? : 25
Where I'm from : Forks

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: #} Déjà vu; Pv Rosalie Hale [T]   Jeu 4 Fév - 0:35

Il l'observa hocher la tête lentement, elle ne le regardait pas, elle semblait plonger dans ses pensées. Il ne chercha pas à les lire, il était épuisé pour ça, mentalement s'entend. Edward, lui, continuait de tourner dans la pièce, il n'était pas rapide en le faisant, au contraire, c'était comme si, il ne s'en rendait pas réellement compte.

Qu'est-ce qui se passe Edward ? Depuis que tu as...enfin depuis que tu es revenu d'Italie, les choses sont différentes, TU es différent. Et ca m'inquiète. Je ne voulais pas t'en parler mais...j'aimerais comprendre ce qui se passe.

Il releva la tête tout en écoutant ce qu'elle avait à lui dire. Lorsqu'elle eut terminé sa phrase, il fixa ses prunelles dorées, un frisson sembla même parcourir son échine alors qu'il ne savait que trop que cela lui était tout à fait impossible. Ainsi elle avait saisit ? Il était flagrant que le jeune homme n'était pas tout à fait lui-même ? A songer que oui pensa Edward pour lui même.

Il cessa de marcher dans la picèe pour s'immobiliser à quelques pas de sa soeur, ses yeux brillaient d'une lueur insondable, étrange. * Les mots sont comme des pierres dans mon coeur *

Edward avait cette impression de poids sur ses épaules, partout sur son corps qui soudain, lui paraissait si frêle et si fragile. Pour la première fois depuis si longtemps il se sentait vulnérable, affreusement vulnérable. Il savait que si il lui révélait la vérité tout serait alors finit. Il n'avait aucune envie de perdre sa famille maintenant qu'il l'avait retrouvé. Et pourtant... Il se sentait poussé vers cette vérité qui allait finir par exploser à la gueule de tout le monde, sa soeur en premier.

Rosalie... Il y a... Quelque chose, que je dois te dire.

Avoir simplement déclarer ceci signifiait pas de retour en arrière possible. Il était trop tard, trop tard. Il vit qu'il avait capté son attention, il ne cessa de la fixer, et se mordit l'intérieur de la lèvre inférieur, craignant ce que cet aveu allait engendrer.

Tu ne devrais pas m'aimer, même en tant que frère. Je ne mérite pas de l'amitié, de la pitié, de la compassion. C'est la haine qui devrait résulter de nos deux personnes. Je ne suis pas quelqu'un de bon, j'ai ce fond en moi... Ce truc abominable qui me fait aimer faire souffrir les gens autour de moi, même ceux qui me sont chers, même ceux que j'aime, que j'apprécie, toi... Et j'ai... J'ai... Je me suis dit que ça faisait partit d'un plan, pour mieux me mentir, pour mieux me voiler la face. Mais la vérité est que j'aime ça, j'aime savoir que quelqu'un va souffrir par ma faute, ne me demande pas pourquoi je n'ais pas la réponse. Je regrette d'avoir... D'avoir...

Il soupira sur la fin, n'arrivant pas à cracher le morceau. Sa soeur l'observait, une mine proche de l'ahurissement sur les traits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://what-do-we-eat.twilightlegend.net

Admin; Blonde & amoureuse d'un loup gris

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 56 Happy to be here : 11/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: #} Déjà vu; Pv Rosalie Hale [T]   Sam 6 Fév - 22:52

Rosalie... Il y a... Quelque chose, que je dois te dire.

Edward avait cessé de marcher pour venir en face de moi dans cette immobilité qui nous caractérisait tant. Les derniers mots que mon frère avait prononcé avait définitivement capté mon attention. Qu'avait-il de si important a me dire ? Qu'est-ce qui pouvait bien être important pour qu'il prenne ce ton presque trop prudent...? Edward me fixait, attendant ou non que je réponde. Je ne sais pas. Je garda le silence pour l'inciter à répondre.

Tu
ne devrais pas m'aimer, même en tant que frère. Je ne mérite pas de
l'amitié, de la pitié, de la compassion. C'est la haine qui devrait
résulter de nos deux personnes. Je ne suis pas quelqu'un de bon, j'ai
ce fond en moi... Ce truc abominable qui me fait aimer faire souffrir
les gens autour de moi, même ceux qui me sont chers, même ceux que
j'aime, que j'apprécie, toi... Et j'ai... J'ai... Je me suis dit que ça
faisait partit d'un plan, pour mieux me mentir, pour mieux me voiler la
face. Mais la vérité est que j'aime ça, j'aime savoir que quelqu'un va
souffrir par ma faute, ne me demande pas pourquoi je n'ai pas la
réponse. Je regrette d'avoir... D'avoir...


Il ne termina pas sa phrase, la terminant au contraire dans un soupir dont je tachais de comprendre le sens. Je me remémorai en silence tous les mots qu'il venait de prononcer et je cherchais quoi, à comprendre ? Ca devait être cela et pour tout vous dire, je ne comprenais pas grand chose. Je ne pouvais pas croire qu'il aimait faire du mal autour de lui. Et peut-être que s'il s'était arrêter là, j'aurais trouvé un sens toute seule. Je me serais dit qu'étant donné ce qu'il s'était passé avec Bella, il pensait surement cela parce qu'il se détestait. Mais non. Il m'avait cité, MOI. Pourquoi ? J'étais on ne peut plus surprise par ce qu'il était en train de dire et pour être totalement honnête, je voulais savoir ce qui me concernait la dedans.

-D'avoir quoi ? lui demandais-je en le fixant a mon tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire
avatar


Regarde comme j'suis bavard : 244 Happy to be here : 10/01/2010
Mon âge ? : 25
Where I'm from : Forks

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: #} Déjà vu; Pv Rosalie Hale [T]   Dim 7 Fév - 15:13

La réponse de Rosalie, attisée par la curiosité que son frère venait de provoquer en elle, ne se fit pas attendre, la phrase, ou plutôt demande, fusa aussitôt.

-D'avoir quoi ?

Edward releva la tête vers, un pauvre sourire aux lèvres, un visage défait au possible. Il était trop tard pour reculer songeait-il. Il cessa de marcher dans la pièce, s'immobilisa à quelques pas d'elle et déclara d'une voix mal assurée et pourtant si dur.

Tout est ma faute, c'est moi qui ais tout manigancé. La frontière.. Aro n'a même pas eut à lire dans mes pensées, il n'en a jamais eut besoin, aucunement même. Je t'ai servit sur un plateau d'argent Rosalie.

Il vit l'éclat de fureur qui se dessina dans les petites pupilles soudain remplis de violence et de hargne de sa soeur. Il resta immobile, lisant ses pensées, sachant par avance ce qu'elle n'allait pas tarder à lui faire. Peu lui importait, il restait statique, qu'elle le frappe, il le méritait amplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://what-do-we-eat.twilightlegend.net

Admin; Blonde & amoureuse d'un loup gris

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 56 Happy to be here : 11/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: #} Déjà vu; Pv Rosalie Hale [T]   Jeu 11 Fév - 12:34

Edward avait relevé la tête vers moi, un sourire que j'interprétais comme quasiment coupable. Il regrettait. Oui. Mais quoi ? Je ne pouvais pas détacher mon regard du sien, attendant qu'il dise quelque chose. Maintenant qu'il avait commencé, maintenant qu'il avait éveillé ma curiosité, il allait devoir dire quelque chose. C'est ce qu'il fit et pour tout vous dire, je serais bien revenu en arrière pour ne pas lui dire "D'avoir quoi" mais pour dire "Je m'en fiche. Je ne veux pas savoir. C'est sans doute pas important". Mais ce n'était pas le cas, hein ?

Tout est ma faute, c'est moi qui ais tout manigancé. La frontière.. Aro n'a même pas eut à lire dans mes pensées, il n'en a jamais eut besoin, aucunement même. Je t'ai servit sur un plateau d'argent Rosalie.


Naiveté ? Confiance ? Oui. Ca me correspondait bien. Non seulement j'avais été naive mais en plus je lui avais fait confiance. On est censé faire confiance a sa famille, non ? Elle n'est pas censé vous trahir ? Eh bien il faut croire que c'est faux. Edward m'avait trahi, sans qu'il soit obligé de le faire. Il m'avait offert a Aro. Je ne peux pas vous dire ce que je ressentis au moment précis ou il m'appris ce qu'il avait fait. D'accord, notre relation n'était pas une relation rêvée, et cela depuis que j'avais tenté misérablement de me rapprocher de lui dans le passé, mais je ne méritais pas d'être trahis de cette façon pour autant !

Je serra les dents pour m'empêcher de faire tout ce qui me passait par l'esprit en ce moment, autrement dit sauter sur Edward, juste histoire de lui faire regretter son geste. Je repensa aux minutes qui avaient précédées. Alors quoi ? Ce baiser ne représentait rien de plus pour lui qu'une manière de se déculpabiliser ? Je crois que oui. Je releva les yeux vers ceux de mon frère. Lui avait les yeux dans le vide, fixant je ne sais quoi. Il lisait dans mes pensées et pour une fois j'étais contente qu'il le fasse ! Je me remémora rapidemment la bataille, Paul se faisant attaqué par Emmett, moi sonnée au sol ... Je regarda mon frère, dégoutée par son comportement et avança pour atteindre la porte. Ne rien lui dire en partant ? Non ça n'était pas une bonne idée. Alors c'est le dos tourné vers lui que je lui dis en tachant de contenir ma colère;

- C'était quoi ? Une vengeance personnelle ?! J'espère que tu as conscience que tu aurais pu nous faire tuer tous les deux ! Mais ça, je suppose que tu t'en fiche ! Tu...tu me dégoutes littérallement Edward ! Comment t'as pu faire ça ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire
avatar


Regarde comme j'suis bavard : 244 Happy to be here : 10/01/2010
Mon âge ? : 25
Where I'm from : Forks

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: #} Déjà vu; Pv Rosalie Hale [T]   Jeu 11 Fév - 23:33

Un regard remplis de déception, désillusion, amertume, rancœur, dégout, contrariété, animosité, aversion, haine, colère, de tristesse peut-être même. Voilà ce qu’intercepta Edward sans réellement avoir besoin d’inspecter son esprit. Et c’était surement mieux ainsi, oui, c’était largement mieux. Car étant donné ce qu’elle pensait à cette minute précise, mieux valait pour le beau rouquin, faire la sourde oreille, jouer la carte de l’indifférence totale.

Mais il ne pouvait décemment pas négliger l’intégralité des mots insonores qui vaquaient dans la conscience de sa sœur. Il distinguait ce dégout si grand naître en elle, se manifestant de quasiment nulle part, bien qu’elle ait une raison cohérente. Etrangement il ne regrettait pas ses mots, pas encore du moins. Il ne regrettait pas cette vérité qu’il venait d’annoncer, en un sens, il ressentait une certaine légèreté monter en lui. Mais la légèreté ne dura pas :

C'était quoi ? Une vengeance personnelle ?! J'espère que tu as conscience que tu aurais pu nous faire tuer tous les deux ! Mais ça, je suppose que tu t'en fiche ! Tu...tu me dégoutes littéralement Edward ! Comment t'as pu faire ça ?!

Je n’sais pas. Répondit-il naturellement, l’observant tandis qu’elle était de dos. Je n’sais pas pourquoi je l’ai fait. Je l’ai fait c’est tout.. Parfit-il désabusé par ses propres termes.

Il l’observa quitter la pièce d’une démarche droite et sans défaut et se laissa s’écrouler contre le lit, passant une main sur son visage défait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://what-do-we-eat.twilightlegend.net
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: #} Déjà vu; Pv Rosalie Hale [T]   

Revenir en haut Aller en bas
 

#} Déjà vu; Pv Rosalie Hale [T]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WhatDoWeEat; Taste me, Love me, Kill me :: 
The city of Forks welcomes you
 :: Territoire du Clan d'Olympic ; The Cullens :: La Villa blanche :: Les chambres :: Rosalie's Room
-