WhatDoWeEat; Taste me, Love me, Kill me
Bonjour et Bienvenue sur What Do We Eat !
C'est pas votre truc de suivre les livres à la lettre ? Tant mieux... Nous non plus !

ll Aro - Carlisle Cullen - Sam Uley - Charlie Swan - Mike Newton - Jessica Stanley - Eric Yorkie - Caius - Marcus - Alec - Jane - Sulpicia - Embry - Quil ll

!! DISPONIBLES !! Et pleins d'autres encore.




 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rien ne s'oublie... [PV Edward]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Admin; Playing with your emotions since 1863

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 26 Happy to be here : 13/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Rien ne s'oublie... [PV Edward]   Dim 24 Jan - 0:19


...Tout se casse, et se repare... Jamais ?


Je n'aurais jamais imaginé, depuis qu'Alice faisait partie de ma vie, que j'aurais délaissé notre chambre commune, pour habiter temporairement dans une des chambres des invités de la famille.

La chambre était composée d'un grand lit deux places, classique, mais tout à fait dans les goûts de ma chère mère, d'une armoire dans le même style que le lit, et d'un bureau dans le coin prêt de la fenêtre. J'avais récupéré quelques affaires, que j'avais dans la chambre que j'occupais avec Alice, mon ordinateur occupait la place principale sur le bureau, mes livres dans un coin, fièrement, puis-je dire. J'avais pris goût, démesuré, devrais-je dire, à la lecture !
Je vivais dans la chambre, que l'on réservait aux invités, celle-ci était à l'opposé de celle que j'occupais dernièrement, pas contre Alice, je l'aimais, mais contre mon frère, Edward, qui auparavant occupait la chambre tout proche de la mienne.
Mais je voulais mettre autant de distance, entre lui et moi, je lui vouais une haine, car au fond, c'était le mot, une haine féroce.

Il nous avait tendu un guet-happen, nous avait trahi d'une façon des plus ignobles que je connaisse. Il avait voulu nous tuer, et tout ce qu'il pouvait dire pour sa défense, rien ne me ferait changer d'avis.

Donc peu de temps après son retour à la villa de Volterra, j'avais décidé de prendre des distances physiques entre lui et moi... Je ne supportais plus de l'entendre « vivre » près de ma chambre, Alice avait compris, qu'il en allait de mon bien-être de changer de chambre. Elle me connaissait et savait parfaitement que mon humeur changeait du tout au tout, quand je sentais son odeur, dans l'encadrement de la porte. Elle avait décidé pour moi, car elle n'en pouvait plus de me voir me mettre dans un état pareil, comme ci je devenais quelqu'un d'autre. Elle avait raison au fond, j'étais entrain de redevenir « Jasper Whitlock », pas le « Jasper Hale » qu'elle aimait. Le « Jasper Whitlock », elle ne le connaissait pas, et ne savais pas le maintenir, et pour tout vous dire, moi non plus je me reconnaissais pas, j'avais vraiment du mal à redevenir le simple Jasper, gentil... Genre petit chien, on va dire. Comme si je n'aimais pas celui que j'étais devenu, celui qui avait changé du tout au tout par amour. L'amour faisait-il vraiment le bonheur ?

Je réfléchissais à tout cela, allongé sur mon livre, j'avais refermé mon livre, que je lisais actuellement « Comment ce débarrasser d'un vampire amoureux », ce livre était un petit bijou niveau humour et caractère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire
avatar


Regarde comme j'suis bavard : 244 Happy to be here : 10/01/2010
Mon âge ? : 25
Where I'm from : Forks

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Rien ne s'oublie... [PV Edward]   Dim 24 Jan - 16:25

Est-ce que vous savez ce que c'est de se maudir pour une chose particulière et qu'en plus que cela vous ressentez la haine que vous porte les autres ? Votre propre famille par exemple ? Ceux dont vous seriez prêt à supplier de vous aider à remonter la pente ? Leur dire : "Aide moi, c'est maintenant que j'ai besoin de toi pas quand tout sera encore pire". Mais vous ne dîtes rien du tout, vous savez éperdumment que c'est comme ça, c'est toujours comme ça. Lorsque vous allez mal, parce que vous avez fait une connerie, une énorme connerie, au lieu d'essayer de passer l'éponge, vous prendre sous son aile, on vous descend jusqu'à ce que vous en creviez si c'est possible. Voilà ce que je ressentais et encore plus avec Jasper. Je voulais faire cesser ce sentiment d'horreur qu'il faisait naitre en moi, j'avais l'impression, qu'entendre ses pensées à mon encontre, m'aspirait le peu de vie qu'il me restait, la faisait sortir de mon corps en un fluide brulant et douloureux.

Voilà les sombres pensées que faisait naître Edward dans son esprit. Tournant et retournant dans sa chambre, sa tête semblait vouloir éclater sous les assauts coriaces des membres de sa famille qui pensait trop, et en particulier de son frère, il n'en pouvait plus. Il monta la musique qu'il écoutait, assez fort, au moins pour ne plus entendre les pensées de Jasper qui était à l'instant dans sa nouvelle chambre. Agacé, Edward rebaissa le volume, constatant que ça n'y faisait absolument rien.

Il se força à rester tranquille, s'asseyant sur le sofa en cuir noir qui tronait sur la gauche de sa chambre, contre la baie vitrée et atrappa la jaquette de l'album qu'il écoutait, la retournant pour lire les différents morceaux qui le composaient. Il avait beau se concentrer, tout faire pour ne pas faire attention à ce que pensait son frère, il n'y pouvait rien. Sur-excité il brisa l'album entre ses mains et l'envoya valser contre sa porte de chambre où il tomba au sol en une multitude de morceaux de pvc. Il se laissa tomber sur le long du sofa, il sentit son t-shirt remonté le long de son bas-ventre et tira dessus excédé par tout ce qui lui arrivait. Une main furieuse et nerveuse passa à travers ses cheveux, un soupire profond s'échappait de sa bouche.

Et les mots de Jasper continuaient de faire leur travail, briser enore un peu plus Edward qui s'en voulait déjà assez comme ça pour que quiconque se permette d'en rajouter une couche. D'un bond il atteignit la porte en une fraction de seconde, décidé.

Il ouvrit la porte, se rua dans le couloir, tout au fond, puis ouvrit sans rien demander à son occuppant. Une fois à l'intérieur, il se dirigea droit vers Jasper et déclara d'un ton rude :

Déteste-moi mais ferme-la putain d'merde ! Ma tête va exploser. Termina-t-il dans un souffle lorsqu'il réagit à ce qu'il venait de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://what-do-we-eat.twilightlegend.net

Admin; Playing with your emotions since 1863

avatar


Regarde comme j'suis bavard : 26 Happy to be here : 13/01/2010

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Rien ne s'oublie... [PV Edward]   Mar 9 Fév - 0:42

J'avais repris la lecture de mon livre, un vrai régal pour ma part. Cela me permettait de prendre pas ma de recul sur ce qui ce passait ici, en plus ce livre était bien léger que ce soit niveau humour, mais les personnages tout a fait attachants. C'est ce qui me faisait aimé les livres, j'aimais me prendre au jeu de l'histoire, ce qui m'évadai énormément de la ou je vivais en ce moment et surtout ce que je vivais.

Je vivais tellement l'histoire, que j'avais fait l'impasse d'écouté ce qui ce passait dans la maison, ce qui, croyez moi, ne pouvait faire que du bien par moment, a part aujourd'hui... car mon très cher, comment cela s'appellait déjà... ah oui frère ! Avait prévu de faire irruption dans ma chambre...

Edward, mon...frère. Ce tenait devant moi, dans l'encadrement de la porte de ma chambre, dans un dans un état, comme dire un peu énervé, je dirai.

-Déteste moi mais ferme la putain d'merde ! Ma tête va exploser.

]Je le regarda, comme dire, étonné. J'essayais du mieux que je pouvais de contenir mes émotions, je ne pouvais pas explosé a chaque fois que j'entendais sa voix et le voyais... c'était pour ma part impossible, donc je l'ignorais le plus possible, mais là, il était dans ma chambre, impossible de l'ignoré

- On t'a jamais appris, qu'écouté dans la tête des gens, était mal poli ?!

Le voir, me donnait envie de le taper, pour tout le mal qui nous avaient fait... je me leva donc de mon lit en posant mon livre sur celui-ci... j'étais calme extérieurement, mais intérieurement, je n'avais qu'une envie... lui tapé la tête contre le mur !

-Je vois aussi que l'on ta jamais appris a frappé avant d'entrer dans une pièce. Tu es sur d'avoir été élevé au moins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire

Fondateur & Admin; Maybe I'm cold but I can set you on fire
avatar


Regarde comme j'suis bavard : 244 Happy to be here : 10/01/2010
Mon âge ? : 25
Where I'm from : Forks

That's what I am
C'est le bordel complet :

MessageSujet: Re: Rien ne s'oublie... [PV Edward]   Mer 10 Fév - 0:11

Edward, parfaitement hors de ses gonds, bien que légèrement pacifié par l’entrée renversante qu’il venait de réaliser, tenait toujours d’un regard ténébreux son très cher frère qui était toujours installé sur son lit. Jasper l’observait d’un air artificiellement flegmatique, le fait est qu’il tachait principalement à contrôler toute l’animosité qui menaçait de jaillir de lui d’une minute à l’autre.
Dans la pièce régnait un climat on ne peut plus tendue, un silence de mort ne faisait qu’empirer ce trouble. Puis l’ancien officier prit à son tour la parole :

On t'a jamais appris, qu'écouté dans la tête des gens, était mal poli ?!

Le jeune vampire à la chevelure cuivrée ne pipa mot, se contraignant à demeurer impassible et silencieux, tout en foudroyant son frère de ses yeux mordorés. Il observa ce dernier se lever prestement du lit, posant son livre sur l’épais couvre-lit qui l’ornait.

Je vois aussi que l'on ta jamais appris a frappé avant d'entrer dans une pièce. Tu es sur d'avoir été élevé au moins ?

Edward lâcha un juron, encaissant la phrase avec laquelle Jasper venait de l’asséner. Enfin, il plongea son regard dans celui de son frère avec une intensité démente et une exaspération clair avant de rétorquer d’un ton sans appel :

Cesse de paraître plus idiot que tu n’en as l’air ! Tu m’entends quand je viens te voir ! Alors à moins d’être un hypocrite finit je ne vois pas l’intérêt qu’il y aurait à frapper à ta porte ! Et puis… Sache que je ne prends aucun plaisir à t’écouter mon frère ! Seulement tu réfléchis comme tu hurle ! Il y a une légère différenciation entre écouter et entendre, mais semble-t-il que tu ne sache pas faire cette misérable distinction.

Lâcha-t-il d’un ton doucereux et acide sans le quitter du regard.

Tu peux toujours me mépriser mais cette demeure est autant, si ce n’est plus, la mienne que la tienne, alors, déteste-moi mais fais-le en silence et ça sera impeccable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://what-do-we-eat.twilightlegend.net
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rien ne s'oublie... [PV Edward]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rien ne s'oublie... [PV Edward]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WhatDoWeEat; Taste me, Love me, Kill me :: 
The city of Forks welcomes you
 :: Territoire du Clan d'Olympic ; The Cullens :: La Villa blanche :: Les chambres :: Chambre d'invité #2
-